Impression numérique à toner sec

Télécharger le PDF

Définition

Comme l’offset, l’impression numérique imprime en quadrichromie. Contrairement à l’offset, l’impression toner sec ne nécessite pas de plaques d’impression, mais imprime directement à partir de fichiers numériques. Cela permet de personnaliser chaque imprimé, de ne pas avoir de restriction quant à une quantité minimum, et des délais rapides.

Les presses numériques à toner sec sont les plus répandues. Cette technologie a récemment fait d’immenses progrès en termes de qualité d’impression. Les dernières presses des fabricants d’équipement d’origine permettent d’obtenir un excellent rendu d’impression sur la plupart de nos papiers de création, à condition de suivre nos recommandations.

A faire

  • Tenez compte des textures du papier et intégrez-les à votre création. Si vous sélectionnez un papier doté d’une surface texturée, tel que le Rives Design, sachez que la texture sera visible à l’impression, plus ou moins selon la presse utilisée. Des effets surprenants peuvent être obtenus si vous intégrez la texture au dessin.
  • Pensez à utiliser les effets spéciaux disponibles sur les presses numériques à toner sec. Les dernières presses à toner sec des principaux fabricants de machine, tels que Xerox, Kodak, Konica Minolta, Ricoh et Oki offrent une large gamme de techniques, dont des effets métalliques, des impressions en relief, en blanc, des vernis transparents, ainsi qu’une correspondance avec un vaste gamut de couleurs Pantone®.
  • Sur la presse, réglez les paramètres du poids du papier avec des valeurs différentes de celles conseillées, si nécessaire. Bien souvent, les papiers de création ont une main et une épaisseur plus importante, c’est pourquoi une valeur de réglage du poids du papier supérieure à celle conseillée peut s’avérer préférable pour ces papiers.
  • Laissez refroidir le papier à température ambiante avant de procéder à la finition. Cette règle est particulièrement vraie lorsque vous devez réaliser une finition complexe après une impression toner sec. Les systèmes de fusion du toner sec chauffent et sèchent le papier. Cela peut froisser la feuille et donner des résultats de finition imparfaits si vous ne laissez pas le papier refroidir. Dans l’idéal, enveloppez à nouveau le papier imprimé lorsque vous le laissez refroidir.

À ne pas faire

  • N’imprimez pas de très grands aplats de couleur car ceux-ci tendent à souligner les défauts des presses à toner sec.
  • Ne sélectionnez pas des papiers offset standard pour des imprimantes numériques à toner sec, à moins qu’ils ne soient indiqués comme compatibles par le fabricant. Certains papiers offset peuvent contenir des matériaux dommageables pour les presses à toner, ils ne doivent donc pas être utilisés. Vous pouvez télécharger notre tableau complet de compatibilité des toners secs avec le tableau de la gamme Arjowiggins Digital, sur arjowigginscreativepapers.com.
  • Ne choisissez pas une impression digitale à toner sec lorsqu’une impression laser est requise par la suite (p. ex. pour les papiers à lettres). Les images imprimées fondraient sur les rouleaux de fixation de nombreuses imprimantes laser.
  • N’imprimez pas sur du papier à une température différente de celle de l’atelier d’imprimerie car le papier pourrait se déformer lors de l’impression.
  • Ne laissez pas le papier hors de son emballage ou dans les bacs d’alimentation de la presse après impression. L’humidité contenue dans le papier a un impact considérable sur une impression à toner sec. C’est pourquoi le surplus de papier doit être correctement remballé après impression.
Arjowiggins Digital swatch book
Designed by Stereochromie (France) 
Produced by AB Druka (Belgium/Latvia)